Extrait de l'article publié sur BFMTV

Conseil et avis pour l’écriture d’un article sur BFMTV.com sur le thème « Les chats et chiens peuvent-ils vraiment vivre heureux en appartement ? » écrit par Salomé Vincendon le 

Comment identifier la souffrance de son animal?

Dans certains cas, l’animal peut montrer des signes de mal-être. « Ceux qui n’y arrivent pas peuvent devenir anxieux, malades », déclare Sylvia Masson.

Chez ces animaux, la souffrance peut se manifester « par de la malpropreté, de l’isolation, de l’agressivité ou encore des comportements » d’automutilation, comme le fait de se lécher le ventre jusqu’à s’arracher les poils, explique Jasmine Chevallier. Ils peuvent également avoir « du mal à se canaliser, être agités ».

Les vétérinaires interrogées conseillent, si votre animal présente un de ces signaux ou agit de façon inhabituelle, de consulter un vétérinaire, voire un spécialiste du comportement. « Il faut chercher les causes et les solutions, pour l’animal mais aussi pour le propriétaire », appuie Sylvia Masson.

Si un chat présente des signes d’anxiété dans un appartement, cela ne veut en effet pas forcément dire que le domicile est la source du problème: cela peut être le signe d’un autre mal-être, d’une maladie ou même d’un trouble mental, précise la vétérinaire, auquel cas il faudra consulter un spécialiste.

Dans tous les cas, pour Sylvia Masson, « s’il y a une belle relation entre l’animal et le maître, habiter en ville ou à la campagne importe peu au fond ».