Jake né en Mai 2014 et avec moi depuis Mi-Juillet 2014.

Chaton il était plutôt calme et gentil mais en grandissant il est devenu plus agressif et peureux. Il soufflait et devenait très agressif avec tout le monde, en particulier les enfants. Lui et moi avons toujours été très proches et fusionnels. Cela ne l’a cependant pas empêché de me griffer très fort le mollet. Après deux déménagements en 2015 et 2016, son état a continué de s’aggraver. Il a attaqué des amis en visite et des chiens à plusieurs reprises.

C’est alors que j’ai décidé d’en parler au Docteur Sylvia Masson qui m’as conseillée de la rencontrer pour une séance comportementale.

Lors de cette séance nous avons évoqué tout se qui s’était passé jusque là et elle a tout d’abord opté pour adapter son environnement avec des cachettes en hauteur, une prise de ses croquettes en hauteur également, chose qu’il ne faisait jamais puisque je lui interdisait de monter sur les meubles. Une prise régulière de Zylkene a également été mise en place pour les fois ou l’on recevait du monde et en continu au début. Avant ce nouveau logement Jake n’étais pas castré et ne sortais jamais. C’est depuis cet emménagement que nous avons décidé de le laisser sortir puisque nous n’en avions pas la possibilité jusque là. De ce fait nous avons préféré le faire stériliser pour éviter les fugues. En le castrant nous pensions également agir sur son comportement, ce qui n’as rien donné. Suite à la prise du Zylkene pendant quelques semaines, nous avons constaté une amélioration mais qui n’as pas duré dans le temps.

Six mois après l’augmentation du Zylkene j’ai revu le Dr. Masson qui a décidé de le passer à la fluoxetine (prozac) et là c’est un changement radical :apaisement et comportement quasi exemplaire. Depuis, nous avons adopté Olaf un jeune Golden que Jake aurait attaqué sans hésiter avant son traitement. Pourtant,  depuis 5 mois, nous pouvons partir tranquillement en laissant nos loulous seuls sans qu’il y ait de soucis alors que Jake est sevré de tous ses traitements depuis bientôt un an.
Nous attendons un bébé pour dans un mois et je viens encore de demander conseil à Sylvia Masson car sincèrement elle a sauvé le comportement et le confort de vie de mon chat et je la remercie infiniment pour tout. Elle est toujours a l’écoute et de bon conseil au niveau comportemental et vétérinaire.